Les écrits, une étape incontournable en période de crise sanitaire

Les écrits, une étape incontournable en période de crise sanitaire
coronavirus

Alors que la Covid 19  semble s’inviter durablement dans notre quotidien, les responsables d’établissements petite enfance  doivent  s’atteler à  réactualiser les écrits qui précisent le fonctionnement de leur structure et les conditions de travail de leur équipe. Les  guides de la Direction générale de la Cohésion sociale s’enchainent et modifient  les recommandations en matière de prévention, de détection et de réaction en cas de survenance. Une nouvelle adaptation  en date du 2 Février [1]vient actualiser les recommandations en  modifiant les modalités de fermeture des groupes en cas de cas avéré de Covid. La  tentation peut être  grande d’abandonner ces réajustements successifs en ne modifiant pas les protocoles et les adaptations spécifiques du règlement de fonctionnement ! J’ai bien conscience que la formalisation des écrits n’est pas le cœur de métier des directeurs.trices d’établissement.. Mais  j’engage inlassablement depuis le premier déconfinement à écrire.  

Ces écrits constituent des garanties, tant vis-à-vis des familles que des professionnels qui participent à l’accueil. Cette tâche ne doit pas être vécue comme une tâche administrative décalée de la vie réelle de l’établissement : écrire, faire évoluer des documents, c’est créer des outils ressources qui permettront de transmettre des informations auprès des équipes et des familles, de prendre acte des adaptations du fonctionnement de la structure aux impératifs sanitaires


[1] https://lesprosdelapetiteenfance.fr/sites/default/files/covid19-modes_accueil_0-3ans-soutien_parentalite.pdf

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Fermer le menu