Une avancée en demie teinte?

Une avancée en demie teinte?

La réforme des modes d’accueil de la petite enfance constitue pour les assistant.es maternel.les une étape supplémentaire dans la reconnaissance de leur  professionnalisme, mais certains points noirs subsistent :

Principal point noir : la possibilité de procéder à l’administration de médicaments ou de traitements risque d’être décidée au cas par cas par les services de la PMI. Les crispations sur ces questions sont vives sur certains territoires et je crains que certains départements ne  réduisent cette disposition à portion congrue.

Autre point noir : il n’a pas été prévu de disposition qui trancherait la vaste question de savoir si un assistant maternel qui a 4 enfants mineurs peut avoir 3 ou 4 places et donc accueillir plus de 6 mineurs à son domicile. On sait à quel point ce flou entraine des disparités d’interprétations suivant les territoires.

La réforme a cependant des points forts, qui vont dans le sens de l’exigence de la qualité d’accueil :  les horaires d’accueil devront être spécifiés dans l’agrément tout comme l’âge des enfants accueillis. Ce point entrainera  une évaluation spécifique pour l’accueil de nuit, ce qui parait totalement cohérent tant l’accueil de nuit requiert des conditions d’accueil et d’organisation spécifiques.

Pour en savoir d’avantage au sujet de la réforme à venir , consultez mon article pour les pros de la petite enfance

La reconnaissance du professionnalisme des assistants maternel

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/paroles-de-pro/chroniques/les-chroniques-de-geraldine-chapurlat/la-reconnaissance-du-professionnalisme-des-assistants-maternels-par-geraldine-chapurlat

Géraldine Chapurlat Formanéo

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Fermer le menu